De pers over Belgisch Congo - La presse concernant le Congo Belge

Verschenen 2017- 2018 - Paru en 2017-2018

Congo 1960: bulletin periodique

Pers over Belgisch Congo. 
La presse concernant le Congo Belge.


update : ...

titel :

..[lien externe]

source : data

Januari 20, 2018

Après 22 ans passés là-bas, cet Arlonais de 95 ans aurait voulu mourir au Congo :

Le 9 février 1946, Pierre Eppe a 24 ans. Il embarque à Anvers sur le cargo «Alex Van Opstael». Une croisière de 15 jours pour arriver à Matadi par l’embouchure du fleuve Congo, qui va ensuite le mener à Kabongo, d’abord en train jusqu’à la capitale Léopoldville (aujourd’hui Kinshasa), puis sur un vapeur pour remonter les fleuves Congo et Kasaï, puis à nouveau en train et enfin 535 km de voiture pour arriver à bon port sur son lieu de travail. «Mon job consistait à vérifier la qualité du coton que nous achetions sur les marchés. Au début, j’allais de village en village à pied, puis à vélo, se souvient Pierre Eppe. Finalement, j’ai obtenu une voiture pour aller plus loin en brousse, mais c’était des véritables expéditions.»

L’Arlonais était envoyé chaque fois pour un terme de trois ans avant de revenir en Belgique pour quelques mois de congé. Chaque «terme» l’envoyait dans une autre contrée du Congo. [lien externe]

source : 02/08/2017 à 06:00 - Christian VAN HERCK - L'Avenir

Januari 20, 2018

Des chercheurs anversois plaident pour une approche globale de la salmonelle résistante

Trois chercheurs de l'Institut de Médecine Tropicale (IMT) d'Anvers appellent à combattre la résistance aux antibiotiques de la bactérie salmonelle de manière globale, en réaction à une étude française publiée mercredi. Ils plaident pour une action intégrée afin de faire face à ce problème de santé publique, qui affecte les humains comme les animaux. [lien externe]

source : 30/11-2017 L'avenir

Januari 20, 2018

Jean, Chasseur ardennais au Congo en 1960 : "Les Belges étaient paniqués et fuyaient"

 (article consultable en laissant vos coordonée! )

Jean Dandois, de Bourdon était Chasseur ardennais au moment des troubles au Congo en 1960. Il se souvient.

Un livre est sorti lien interne rubrique livre 2018.
Un livre signé Hugues Wenkin et édité chez Weyrich vient de sortir.

Il s’intitule Le Congo s’embrase. Il retrace les faits qui se sont produits au lendemain de l’indépendance du Congo en 1960. La situation était critique pour 88 000 Belges restés là. Une opération militaire gardée secrète est montée. Des Chasseurs ardennais sont envoyés sur le fleuve Congo. Ces soldats débarquent en force à Matadi le 11 juillet 1960 avec pour mission de reprendre le contrôle du principal port congolais.Hugues Wenkin détaille tout cela dans un livre de 240 pages remplies de documents inédits et de photos. Il raconte comment les Chasseurs ardennais ont rempli leur mission avec brio et sauvé des dizaines de vie. Il a mené l’enquête sur les véritables motivations de l’opération Matadi.

L’adjudant en retraite, Jean Dandois, faisait partie du contingent militaire belge. Il avait 23 ans en 1960. Il habite à Bourdon (Hotton).
Mobilisation: ils quittent la table du repas des fastes
M. Dandois, vous qui étiez militaire de carrière en 1960, étiez-vous au courant de ce qui se passait au Congo?

Dès 1959, on savait que l’armée belge voulait envoyer des troupes en Afrique et elle a fait appel à des volontaires. Moi, j’étais caserné à Siegen, en Allemagne, je me suis porté volontaire. Nous ne savions pas ce qui se passait au Congo et d’ailleurs on parlait de mission en «Outre-mer» comme on disait, sans préciser où.


Quand partez-vous au Congo?

En mai 1960. J’appartenais à la compagnie de marche pour l’Afrique. Un jour, lors des fastes, on nous a demandé de quitter la table et de rejoindre notre compagnie parce que nous devions partir en Afrique. De Siegen on a été sur Cologne puis à Etterbeek en cars militaires. Nous y sommes restés 3 jours pour recevoir toutes sortes de vaccins sans ménagement et un équipement un peu modifié: courtes culottes, chapeau colonial, notamment. Un lundi, on a embarqué pour le Congo à bord d’avions civils de la Sabena.

Avec quel sentiment?

On n’imaginait pas que nous allions devoir faire le coup de feu. L’indépendance du Congo n’allait arriver qu’un mois et demi plus tard. On était là en renfort des paras au cas où. À cette époque-là, il n’y avait pas encore de soucis. Une fois sur place, il faisait très chaud. On s’est installé à Kitana. La volonté de l’état-major était qu’on arrive plus tôt pour qu’on s’acclimate.
Quand avez-vous senti que la tension montait dans le pays?
Quand on a entendu Lumumba à la radio.
Il annonçait qu’avec l’indépendance c’en serait terminé des brimades des blancs. Notre chef de peloton nous a mis en état d’alerte parce qu’il y a eu à gauche et à droite des exactions commises par les soldats de la force publique congolaise.


Quel genre d’exactions?

Il y a eu des viols, des arrestations arbitraires à Thysville. Les Belges étaient paniqués et fuyaient.
J’ai été envoyé le 9 juillet en mission sur la route de Boma où j’ai vu passer des dizaines de réfugiés. Une auto à grande vitesse a failli m’écraser. Elle avait un véhicule des forces publiques aux trousses. Quand les Africains ont su qu’on était là, ils n’ont pas osé aller plus loin.

Ils avaient peur?

Je pense que comme nous, ils ne tiraient que si on leur tirait dessus.

Vous avez dû employer votre arme?

Oui. Dès le surlendemain. Après l’épisode de la route de Boma, tout le monde a embarqué vers le port de Matadi. Là on a essuyé des coups de feu. Notre marine a riposté avec un canon de 20 mm.Les Belges avaient soit fui en Angola, soit trouvé réfugié sur les bateaux.
Le 11 juillet on a reçu l’ordre de partir, soi-disant parce que nous avions utilisé nos armes à tort.

[à lire sur le lien externe]

source : 30/11-2017 L'avenir

Suite au evenement qui ont été seponner le 17-12-2015 je vous invite a partager l'image ci-dessous

Et de nous joindre sur le groupe Passé et évolution du Congo (facebook)

Ludo De Witte schreef 2 volle pagina's over Belgisch Congo in de krant "De Standard"

Hoofdtitel luidt :

Geallieerde oorlogsindustrie teerde op deportatie en slavenarbeid in Midden-Afrika

Belgisch Congo was één groot dwangarbeiderskamp

12 december 2015 | Ludo De Witte

In de oorlogsjaren 40-45, en zelfs daarna nog, was Belgisch Congo en het mandaatgebied Rwanda-Burundi één groot dwangarbeiderskamp, ten dienste van de oorlogsindustrie van de geallieerden. Een tentoonstelling in Leuven over de weggevoerden naar Hameln in Nazi-Duitsland (1942-45) is een aanleiding om dat compromitterend verleden onder de aandacht te brengen.

Te Lezen via deze link betalend deel van de standard http://www.standaard.be/cnt/dmf20151211_02017232 (1 euro voor een dag )

 

Er is een Conferentie ivm met 150 jaar Koning Leopold II het blijkt dat deze ook zal geboycot worden door Intal en andere verenigingen er is een oproep gedaan via sociale media om ook naar de conferentie te stappen vermits aan het standbeeld het evenement werd afgelast. Meer dann 5K werden al uitgenodigd om te komen manifesteren daar waar de conferentie zal plaats hebben - Alleen in Belgie kan zoiets een smaad aan alle blanke die er ooit met hart en ziel hebben gewerkt ! Onze ouders draaien zich allemaal om in hun graf

  1. Beledigend eerbetoon aan Leopold II in Brussel - 150 jaar geleden besteeg Leopold II de troon. Brussels schepen van Stedenbouw en Erfgoed, Geoffroy Coomans van Brachène (MR) zag zijn kans schoon om een eerbetoon te organiseren. Dit valt echter niet overal in goede aarde. Door de misdaden in koloniaal Congo is de figuur van Leopold II immers hoogst controversieel. JOC Bruxelles vindt het eerbetoon een belediging voor alle gekoloniseerde volkeren. Greet Brauwers gepost dinsdag 15 december 2015 op de website van de wereld van morgen http://www.dewereldmorgen.be/artikel/2015/12/15/beledigend-eerbetoon-aan-leopold-ii-in-brussel
  2. http://www.rtbf.be/info/regions/detail_l-hommage-de-la-ville-de-bruxelles-au-roi-leopold-ii-qui-risque-de-mal passer?id=9165006&utm_source=rtbfinfo&utm_campaign=social_share&utm_medium=fb_share
  3. http://www.demorgen.be/binnenland/brusselse-herdenking-voor-leopold-ii-schiet-in-verkeerde-keelgat-bfc0a36d/
  4. http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_france-une-petition-pour-debaptiser-l-avenue-leopold-ii-a-paris?id=9080599
  5. https://www.facebook.com/bruno.delille/posts/10207757064421907?pnref=story
  6. http://www.brusselnieuws.be/nl/nieuws/kritiek-op-leopold-ii-hommage-van-stad-brussel
  7. http://www.joop.nl/opinies/detail/artikel/35138_hoe_het_westen_graag_de_messias_uithangt/
  8. http://www.lesoir.be/1069480/article/soirmag/soirmag-histoire/2015-12-14/quand-congo-belge-livrait-son-uranium%E2%80%A6
  9. http://www.dewereldmorgen.be/artikel/2015/12/15/dank-u-leopold-ii
  10. http://www.lesoir.be/1070691/article/actualite/belgique/2015-12-15/ville-bruxelles-annule-une-ceremonie-memoire-leopold-ii
  11. http://bxl.demosphere.eu/rv/8599
  12. http://probelgicahainaut.blogspot.be/2015/12/pro-belgica-lhommage-au-roi-leopold-ii.html
  13. http://echosdafrique.net/polemique-le-prochain-disney-sera-t-il-un-hommage-a-leopold-ii/
  14. http://www.buildingsagency.be/realisatieberichten_fr.cfm?key=84
  15. http://www.newshashtags.com/trends/leopold-ii
  16. http://www.direct.cd/opinions/histoire/2015/12/15/voici-comment-leopold-ii-a-massacre-10-millions-de-congolais.html

Et je peut continuer des heure a fouiller j'en trouverais cette semaine des millier d'annonce de cette sorte .. alors question ... comment peut ont avoir massacré de millions de congolais je pense que on aura du avoir un bombe atomique après le Royaume du Congo .. et que ont a voulu tout nuire au lieu de construire a en croire les page web de ces jours.

Soyons un peu sérieux si on avait besoin de main d'oeuvre on aurait coupé les mains ou aurait massacres des millions de noirs ?

Je vous invite a mettre vos opinions sur cette page et de nous envoyez des preuves de tout ceci soit par des écrit dans des anciens livres de toute façons je vous propose de lire quelques documents sur mon site histoire, document, et bien d'autre documents serieux , je serais la dernière a prétendre que il n'y a pas eux des anomalie mais a en venir a ce point pour parler d'un génocide cela est absurde , je pense que nous serions tous lynchée si les pionniers auront fait tout ceci pour Leopold II

Tine

Info

Ook op het internet gelden de auteursrechten. Werken die auteursrechtelijk beschermd zijn, zoals tekeningen, foto's, muziek, film en software, mag u niet verspreiden via het internet zonder de uitdrukkelijke toestemming van de auteur.
Een auteur van een programma kan de namaker van zijn werk strafrechtelijk laten vervolgen, maar dat kan alleen als het namaken kwaadwillig of bedrieglijk is gebeurd. Niet alleen de namaker is strafbaar, ook wie namaakprogramma's voor handelsdoeleinden verkoopt, in voorraad heeft voor verkoop of invoert in België, overtreedt het auteursrecht.
Delcol Martine