Agenda 2018

Theater - Toneel, Films - Filmen , Evenements - Evenementen, Museum - Musée ..

agenda evenementen congo 1960

 

Maart - Mars 2018



Februari 2018


Congo paintings, une autre vision du monde

Une exposition à découvrir du 23 février au 27 mai 2018.

Le musée africain de Namur est un de ces petits musées assez méconnus. Dès 1910, la Société d'Etudes d'intérêts Coloniaux qui regroupaient d'anciens Namurois ayant travaillé au Congo Belge, voulant faire connaître l'Afrique et plus particulièrement le Congo Belge, émit l'idée de créer à Namur un musée ainsi qu'une bibliothèque coloniale. C'est ainsi que le petit musée vit ses débuts.

Plus d'un siècle plus tard, bousculant des salles endormies autour de masques et sculptures traditionnels africains, le musée accueille une importante collection de peintures contemporaines africaines.

Exposition « Congo paintings, une autre vision du monde »

L’exposition « Congo paintings, une autre vision du monde » présentée au Musée Africain de Namur, préfacée par Alfred Liyolo et André Magnin, emmène les visiteurs au détour des salles et des couloirs dans les méandres de l’histoire du Congo et de la vision du monde d’artistes de la peinture contemporaine africaine.

Les peintres congolais contemporains dits « populaires » y sont bien représentés, notamment avec Cheri Cherin, Moke, etc.
Ils apparaissent fin des années 1960, début des années 1970 à Kinshasa, trouvant leurs inspirations dans la vie quotidienne congolaise, l’environnement urbain, les thèmes politiques ou tout autre sujet de société, le plus souvent à contre-courant des artistes de l’académie.
Par leur travail, ils portent un regard critique sur la société, les politiciens, la vie du couple, etc., souvent avec amusement et en toute liberté. Les thèmes de la joie de vivre sont bien représentés notamment par des scènes de danse, de fêtes et de « SAPE » (Société des Ambianceurs et des Personnalités Elégantes).

Venant parfois du monde de la publicité ou de la bande dessinée, ils introduisent quelquefois dans leurs peintures des textes, reliquats d’un mode d’expression de leurs débuts, et proposent aussi des œuvres aux thématiques universelles.
Certains tableaux offrent une vision allégorique et fantasmagorique du monde, rappelant par divers aspects l’héritage de Dali ou même de Jérôme Bosch. Shula ou Pierre Pambu Bodo en sont les dignes représentants n’ayant rien à envier à nos maîtres occidentaux.

Ce courant d’art, exposé et suscitant l’engouement partout à travers le monde, se perpétue encore avec des toiles de représentations naïves ou surréalistes, parfois moralisatrices, de la dernière génération : Peter Tujibikile, Sam Ilus, Moke Fils, Amani Bodo, Mika, Bodo Fils,…
Les œuvres issues des collections belge et française de Bernard Sexe, Philippe Pellering et Boris Vanhoutte toujours hautes en couleurs, transcendent les cultures et dépoussièrent par leur gaieté et les expressions vives une lecture par trop analytique de l’histoire et de l’histoire de l’art, d’ici et d’ailleurs.

L’exposition adopte une approche esthétique autant que dialogique pour présenter les peintures parmi les collections du Musée Africain de Namur. Elle entend dépasser les clichés congolais et la seule lecture politico-historique généralement retenue pour analyser les œuvres de ce courant majeur de l’art contemporain.
Elle met en évidence l’évolution et la transition des images d'un Congo qui a su s’affranchir d’un passé sans cesse ressassé.



Mémoire de Missionnaires

Via abonnement a voir 6 euro par mois sur www.tenk.fr

Delphine Wil
France, Belgique, 2017
Production : Néon rouge, Tact production

Delphine Wil Née en Allemagne en 1988 d’un père belge et d’une mère belgo-congolaise, Delphine Wil est une réalisatrice dont la diversité culturelle a façonné le parcours. Elle est diplômée en photographie (École de Photographie de la Ville de Bruxelles) et en journalisme (Université Libre de Bruxelles).

En 2011, Delphine réalise un reportage sur la liberté de la presse en République démocratique du Congo dans le cadre de son mémoire de fin d’études. Elle entame son expérience professionnelle en tant que journaliste radio à la Radio Télévision Belge Francophone, avant de se tourner vers l’audiovisuel. Elle participe à un atelier de création vidéo à Mons et au Sénégal. Elle s’installe ensuite au Burkina Faso, où elle travaille avec la société Manivelle Productions, pour laquelle elle réalise un documentaire sur l’alphabétisation des femmes burkinabè. "Mémoire de missionnaires" est son premier film documentaire. Parallèlement à la réalisation, Delphine travaille dans le domaine de l’information en Afrique francophone.


Expo ontrafelt koloniale propaganda

Tentoonstelling met filmbeelden


Van 3 februari tot 3 maart vindt de tentoonstelling ‘Onze Kongo - Jullie Kongo’ plaats in cc Het Bolwerk. Het uitgangspunt van deze tentoonstelling is bijzonder in die zin dat het niet de bedoeling is om de geschiedenis van Congo te duiden maar wel om propaganda en het effect ervan op de publieke opinie te kaderen.
”Propaganda is momenteel een actueel item”, zegt schepen van Gelijke Kansen Fatima Lamarti. “Het verheerlijkt bepaalde elementen in de geschiedenis en verzwijgt andere met alle gevolgen van dien. Ik ben dan ook bijzonder blij dat stad Vilvoorde dit belangrijke thema in de kijker kan plaatsen.”
“Propaganda heeft de beeldvorming rond Congo van meerdere generaties Belgen bepaald. De
tentoonstelling wil deze koloniale propaganda ontrafelen via film, dia’s, informatieve panelen en een interactieve wand met archiefmateriaal en getuigenissen uit België en Congo. Een bezoekje aan deze gratis tentoonstelling is zeker de moeite waard”, zegt cultuurschepen Johan Serkeyn. ‘Onze Kongo - Jullie Kongo’ is vrij te bezoeken op woensdag, zaterdag en zondag in de exporuimte van cc Het Bolwerk van 14 tot 19 uur. Deelnemen aan een geleid bezoek kan telkens op zaterdag en zondag om 15 uur. (DBS)


BOZAR Palais des Beaux-Arts

DATES (info via site)

Ven 23 fév 2018

15:00

→ 01:00

 

Sam 24 fév 2018

15:00

→ 02:00

 

Dim 25 fév 2018

15:00

→ 23:59

 

Trois jours dédiés à la pensée, la créativité et l’art afropolitains. Le thème de cette année, « Black Artlantic ».
La programmation du festival – et de l’ensemble du mois de février – est inspirée du concept Black Atlantic élaboré par le sociologue anglais Paul Gilroy. Elle met à l’honneur des artistes et intellectuels africains ou afro-descendants d’Europe, d’Afrique et des États-Unis.

De Bruxelles à Los Angeles, en passant par Abidjan, Kinshasa et Addis, le festival devient un carrefour de créations, de rencontres, d’échanges et propose une quinzaine d’événements pluridisciplinaires : conagecerts, débats, films, premières, talks, slam performances, hip-hop, marché artisanal, défilé de mode, DJ-VJ party, gastronomie africaine, librairie panafricaine, programmes pour enfants, workshops de danse et de chant, exposition… 


Oceania -Reizen in het onmetelijke

Tijdelijke tentoonstelling KMMA - Cinquantenairemuseum 26 oktober 2017 - 29 april 2018

Oceanië, het continent dat zich eindeloos uitstrekt tussen een onmetelijke hemel en oceaan, roept in het collectieve geheugen nog steeds de grote ontdekkingsreizen en het onbekende op.

60.000 jaar voor onze tijdrekening, vestigden de eerste kolonisten, afkomstig uit Afrika, zich in Papoea en Australië. Van het 3de millennium v.Chr. tot het jaar 1000 van onze tijdrekening werd het centrale deel en het oosten van de Stille Oceaan gekoloniseerd door nieuwe zeevaarders uit Zuidoost-Azië. Pas in de 18de eeuw gingen ook de Europeanen, James Cook voorop, systematisch op ontdekking in dit uitgestrekte continent. Dankzij de Paaseiland-expeditie in 1934 van Henri Lavachery, die de terugreis maakte aan boord van het schip Mercator, droeg ook België bij aan een ruimere wetenschappelijke kennis van deze in mysterie gehulde contreien.

Aan de hand van kaarten, scheepsmaquettes, archieven en de heropgebouwde walegang van het Mercatorschip worden de bezoekers uitgenodigd om de Grote Oceaan te doorkruisen in de sporen van de ontdekkingsreizigers van weleer. De tentoonstelling evoceert de verschillende ontdekkingsreizen waarna ze de rijke collecties Oceanië van het Jubelparkmuseum, het MIM en het Koninklijk Museum voor Midden-Afrika in de kijker zet.

Het Belgische publiek weet nauwelijks iets af van de Oceanische collecties van het KMMA, meer dan 2500 objecten. Een twintagtal objecten van deze collecties zijn hier tentoongesteld, afkomstig uit de Salomonseilanden, Nieuw-Ierland, Nieuw-Guinea, Nieuw-Caledonië, Nieuw-Brittannië of de Nieuwe Hebriden.



SiteLock
share this - partager le site - deel dit document

About Us | Contact | Privacy | Copyright | Agenda  

Ook op het internet gelden de auteursrechten. Werken die auteursrechtelijk beschermd zijn, zoals tekeningen, foto's, muziek, film en software, mag u niet verspreiden via het internet zonder de uitdrukkelijke toestemming van de auteur. Delcol Martine